device_hubEnhanced Interior Gateway Routing Protocol : EIGRP device_hub



LE PROTOCOLE EIGRP

1- Description : Le protocole EIGRP est un protocole propriétaire de la compagnie Cisco. C’est une version améliorée du protocole original IGRP. En comparaison avec les autres protocoles dynamiques; EIGRP est basé sur un calcul nommé vecteur de distance permettant une convergence de routage malgré les instabilités causées par les changements topologiques des réseaux.
2-Caractéristiques : Le protocole EIGRP évalue ses routes à partir de 4 paramètres décrivant chaque lien :
  • La charge
  • Le délai
  • La bande passante
  • La fiabilité
EIGRP maintient sa table de routage en envoyant des petits paquets ‘Hello’ pour confirmer la présence ou l’adjacence d’un routeur voisin. Les routeurs confirment leur présence avec des paquets ‘ACK’. Dans le cas d’un manque à l’appel le routeur réévalue sa table de routage dans un délai minimal et met à jour sa table. Cette caractéristique diminue l’utilisation par le système de la bande passante disponible aux clients.
Le protocole EIGRP est robuste, il permet 224 sauts entre la source et la destination finale des trames. Il diffuse les masques de ses routes le rendant compatible avec les réseaux sans classe (CIDR / VLSM).
3-Mécanisme et syntaxe de la configuration EIGRP : Soit les trois routeurs branchés comme la figura ci-dessous :


Chaque routeur, dans son mode config annonce les réseaux ou sous réseaux branchés à ses ports. Par exemple le routeur R1 annoncera le sous réseau IP1 branché à son port fa0/0 ainsi que le sous réseau des liens IP4 branchés à son port fa0/1. La syntaxe employée est selon le suivant :
R1(config)# router eigrp (numéro de processus EIGRP)
R1(config-router)#network IP1   MASQUE1
R1(config-router)#network IP4   MASQUE4
R1(config-router)#end
R1#
4- Analyse de la syntaxe : Le numéro de processus de routage EIGRP peut prendre une valeur de 16 bits donc entre 1 et 216 ou 65535. Tous les routeurs ayant le même numéro de processus partageront leur table de routage. Plusieurs processus EIGRP peuvent coexister et s’exécuter simultanément sur le même routeur.
5- Exemple : On considère les adresses suivantes pour les 3 routeurs R1, R2 et R3.
  • Pour R1 Réseau IP1 : 192.168.1.0 /24 et celui des liens IP4 : 192.168.100.0 /24
  • Pour R2 Réseau IP2 : 192.168.2.0 /24 et les 2 liens IP4 : 192.168.100.0/24 et IP5 192.168.200.0 /24
  • Pour R3 Réseau IP3 : 192.168.3.0 /24 et celui des liens IP5 : 192.168.200.0 /24
On prend comme exemple de configuration celui de R2 :
R2(config)# router eigrp 100
R2(config-router)#network 192.168.2.0 255.255.255.0
R2(config-router)#network 192.168.100.0 255.255.255.0
R2(config-router)#network 192.168.200.0 255.255.255.0
R2(config-router)#end
R2#
Similairement on configure R1 et R3 avec le même numéro de processus 100. On vérifie l’opération du protocole à l’aide de la commande suivante : show ip route. Cette commande nous permet de visualiser les routes dynamiques entre les 3 réseaux ou sous réseaux créés par le protocole EIGRP.
R2#show ip route
Codes: C - connected, S - static, I - IGRP, R - RIP, M - mobile, B - BGP
D - EIGRP, EX - EIGRP external, O - OSPF, IA - OSPF inter area
N1 - OSPF NSSA external type 1, N2 - OSPF NSSA external type 2
E1 - OSPF external type 1, E2 - OSPF external type 2, E - EGP
i - IS-IS, L1 - IS-IS level-1, L2 - IS-IS level-2, ia - IS-IS inter area
* - candidate default, U - per-user static route, o - ODR
P - periodic downloaded static route
Gateway of last resort is not set
D 192.168.1.0/24 [90/30720] via 192.168.100.1, 00:12:28, FastEthernet0/1
C 192.168.2.0/24 is directly connected, FastEthernet0/0
D 192.168.3.0/24 [90/30720] via 192.168.200.2, 00:12:28, FastEthernet0/1
C 192.168.100.0/24 is directly connected, FastEthernet0/1
C 192.168.200.0/24 is directly connected, FastEthernet1/0
R2#
La table de routage nous montre que le routeur R2 a appris les routes vers les réseaux IP1, 192.168.1.0 /24 et IP3, 192.168.3.0 /24 via le protocole D -EIGRP et les routes en surbrillance illustre ces routes. La route vers IP3, 192.168.3.0 /24 passe par 192.168.200.2 qui est l'adresse de l'interface fa0/1 de R3. Le couple [90/30720] nous donne la valeur de la distance administrative '90' une valeur donnné par la compagnie Cisco à son protocole de routage dynamique vis-à-vis les autres protocoles. Par exemple le protocole RIP v2 ,de Cisco aussi, à une AD de '120' et celui de OSPF de '110'. Si les trois protocoles sont présents sur le même routeur ce dernier privilégiera les routes apprises par le AD le plus petit. La valeur '30720' est le coût calculé à partir des 4 paramètres du lien : sa charge, son délai, sa bande passante et sa fiabilité elle est nommée la métrique du lien. Le protocole EIGRP équilibrera la charge entre deux routes à coût égal.
On peut aussi utiliser la commande show ip route eigrp afin de voir les routes apprises par EIGRP seulement :

R2#show ip route eigrp
D 192.168.1.0/24 [90/30720] via 192.168.100.1, 01:18:39, FastEthernet0/1
D 192.168.3.0/24 [90/30720] via 192.168.200.2, 01:18:28, FastEthernet0/1

À partir de la ligne de commande d’un ordinateur branché au commutateur du réseau R1 on peut exécuter la commande tracert 192.168.3.10 afin de voir la route vers le client 192.168.3.10 du réseau R3 :
C:\>tracert 192.168.3.10
Tracing route to 192.168.3.10 over a maximum of 30 hops:
1 12 ms 0 ms 0 ms 192.168.1.1
2 1 ms 0 ms 0 ms 192.168.100.2
3 0 ms 1 ms 12 ms 192.168.200.2
4 * 11 ms 13 ms 192.168.3.10
Trace complete. C:\>

home